Un soir de gala au Théâtre des Champs-Élysées – Gala de la Fondation Long Thibaud Crespin

Un jeudi soir d’octobre, on s’était donné rendez-vous devant le Théâtre des Champs-Élysées pour assister à la soirée de gala de la Fondation Long Thibaud Crespin. Si le concours International Long Thibaud Crespin a été reporté à l’automne 2018, la soirée de gala, initialement prévue le vendredi 27 octobre, s’est elle, déroulée le jeudi 16 octobre avec la participation de plusieurs lauréats.

Commençons par le décor de cette soirée de gala et parlons du lieu qui nous accueille. La soirée est l’occasion de pénétrer pour la toute première fois dans le Théâtre des Champs-Elysées. Selon moi, à n’en pas douter, ce cadre compte parmi les salles les plus somptueuses de la capitale. Mais revenons à ce qui nous mène en tenues de soirée dans ce lieu magnifique.

La fondation remet tous les ans un prix par discipline et en 2018, viendra le tour du concours de violon avec un jury présidé par Renaud Capuçon. Ce soir nous avons la chance d’assister à la représentation d’un plateau de jeunes talents, lauréats du prestigieux concours. Au programme, Franck, Schubert et Schumann ! La soirée s’annonce exceptionnelle, d’autant que comme à l’accoutumée, nous avons joué de chance et sommes placés au 4ème rang. Nous allons donc bénéficier d’un concert presque privé tant la scène et les artistes vont nous sembler proches. La programmation devrait nous permettre de découvrir de jeunes musiciens talentueux.

Le premier jeune talent à entrer en scène est la violoniste Solenne Païdassi, lauréate en 2010. Accompagnée d’Ismaël Margain au piano, elle interprète la sonate de Franck avec un calme et une sérénité étonnante. D’abord un peu timide, le duo se libère au fil des mesures de la sonate. Solenne Païdassi est tout simplement éblouissante !

GalaLTC2017(c)DimitriScapolan-Paidassi

Crédit photo : Dimitri Scapolan

C’est ensuite au tour d’Ismaël Margain, 3ème grand prix de piano en 2012, d’interpréter la Fantaisie à quatre mains de Schubert. Le jeune talent impressionne par sa poésie et sa grande délicatesse qui contraste avec la puissance et l’énergie qui émane de son partenaire, le coréen Dong-Hyek Lim, 1er prix en 2001. Dong-Hyek Lim va même parfois jusqu’à imposer sa rythmique et prendre un peu le pas sur le timide Ismaël Margain.

GalaLTC2017(c) DimitriScapolan2

Crédit photo : Dimitri Scapolan

Enfin, le Quatuor Hermes est rejoint par Dong-Hyek Lim pour la clôture de cette représentation. En parfaite osmose, où plutôt en parfaite harmonie, le Quatuor engage un dialogue où l’Alto répond au Violoncelle. Lors de certains mouvements, c’est au tour de Dong-Hyek Lim de se voir imposé le rythme par le Quatuor. L’entente est cependant parfaite entre le Quatuor et le pianiste et l’on assiste à une envolée finale grandiose. Envahi par la musique et enivrés par les mélodies, j’eus souhaité que le Quatuor rejouât toute l’œuvre de Schumann pour revivre encore et encore l’intensité du moment.

GalaLTC2017(c)DimitriScapolan

Crédit photo : Dimitri Scapolan

Dans un cadre magique, on s’est laissé porter et emporter par le talent immense de ces jeunes interprètes. La performance était bien au rendez-vous, à nous en couper le souffle… On a particulièrement aimé la continuité entre les œuvres, opérée par les artistes eux-même. Solenne Païdassi joue avec Ismaël Margain, lui même rejoint ensuite pour un duo par Dong-Hyek Lim, qui accompagnera en fin de gala le Quatuor Hermès.

GalaLTC20176(c)DimitriScapolan-saluts

Crédit photo : Dimitri Scapolan

Le gala a aussi été l’occasion de découvrir le rôle des tourneurs de pages. Toujours dans l’ombre et d’une grande discrétion, ils s’effacent le plus simplement du monde au profit du pianiste qu’ils accompagnent. Je n’ose imaginer le stress de devoir tourner les pages de la partition, ni trop tôt, ni trop tard. Et si d’aventure les pages venaient à être collées ?

On a partagé et vécu un moment magnifique. A réitérer absolument ! On coche déjà la date et on se donne rendez-vous l’an prochain et vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *