L’Hôtel du Libre-Échange à la Comédie française

Par un doux dimanche soir d’automne, nous nous rendîmes à la Comédie française pour assister à la pièce de théâtre « L’Hôtel du Libre-Échange » en représentation dans l’une des plus belles – si ce n’est la plus belle – salles de tout Paris : la salle Richelieu.

Cette pièce, longtemps absente du répertoire de la troupe, y fait enfin son entrée pour notre plus grand bonheur. A cette occasion la mise en scène a été confiée à Isabelle Nanty qui a imaginé pour « héberger » nos comédiens un décor poétique de maison de poupée et un rideau de music-hall pour le « gérant » de l’hôtel qui pousse la chansonnette.

Idéalement placés dans les premiers rangs en orchestre, nous sommes surpris dès le début par les éclats de voix d’un Pinglet tempétueux. Puis nous nous laissons très vite emporter dans un balai quasi infernal mêlant situations burlesques et quiproquos absurdes.

Si la durée, 2h30 de représentation, avait pu nous sembler longue à lecture de nos contremarques, le rythme endiablé des comédiens fait rugir les éclats de rire du public qui n’a pas le temps de s’ennuyer.

A l’hôtel du Libre-échange, Georges Feydeau nous prend pour témoins des amours clandestines de Victoire, la femme de chambre de Pinglet, avec Maxime, le neveu de l’architecte Paillardin, ami et associé de Pinglet. Pinglet qui a lui-même donné rendez-vous à Marcelle Paillardin, qui se sentant délaissée par son mari Paillardin, a accepté. Il faut aussi compter dans cette joyeuse mêlée l’ami de province accompagné de ses quatre filles, sans oublier les fantômes qui rôdent.

Tout ce petit monde parviendra-t-il à s’échapper de ce tourbillon vaudevillesque ?

Pour le découvrir, rendez-vous à la Comédie Française avant le 1er janvier 2018 !

Même si on a retrouvé nos esprits après avoir été enivrés par la représentation, on a tout de même encore mal aux zygomatiques et vous ?

« L’hotel du libre échange » de Georges Feydeau – Mise en scène Isabelle Nanty – Comédie Française, salle Richelieu – du 10 octobre 2017 au 1er janvier 2018. Retrouvez toute la troupe, les informations et résa ici


#hoteldulibreechange  #georgesfeydeau #comediefrancaise #sallerichelieu, du 10 octobre 2017 au 1er janvier 2018

2 réflexions sur “L’Hôtel du Libre-Échange à la Comédie française

  1. Delphine dit :

    Sans aucun doute un très bon moment passé à la Comédie Française.
    Moi qui m’ennuie d’habitude sur les pièces longues, du répertoire classique, cette pièce de Feydeau a été une agréable découverte où il est impossible de s’ennuyer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *